Revenir au site

Hypnose et arrêt tabac : vraiment efficace ?

Temps de lecture : 3 min

Hypnose : La nouvelle méthode d’arrêt du tabac

L’arrêt de la consommation du tabac est l’un des grands défis de ce siècle. Selon le rapport du gouvernement et de l’OFDT, le nombre de fumeurs, rien qu’en France, est estimé à 16 millions. Heureusement, ce chiffre a nettement baissé depuis les années 60, lorsque le succès de la cigarette était à son apogée.
Mais est-il si facile d’arrêter de fumer seul, avec comme unique arme sa propre volonté ?
La HAS (Haute Autorité de la Santé) révèle dans un de ses
rapports sur le sevrage tabagique que 97% des fumeurs échouent à arrêter seul. Il est donc vivement recommandé de se faire aider.

Plusieurs techniques sont aujourd’hui connues pour aider à arrêter les fumeurs, en particulier les substituts nicotiniques et la cigarette électronique. Mais le rapport précise en effet que les thérapies peuvent augmenter significativement les chances de réussite.
La thérapie par l’hypnose, déjà largement répandue aux Etats-Unis depuis une dizaine d'années, est une des méthodes qui se démocratise en Europe et convainc de plus en plus de personnes.
Comment l’hypnose fonctionne pour le tabac et est-ce vraiment efficace ?
Lumière sur le milieu de l’hypnose pour arrêter de fumer.

Qu’est ce que l’hypnose au juste ?

L’hypnose est un état modifié de conscience, où votre conscient va laisser plus de place à votre inconscient.
Lorsque vous vous regardez un film ou lisez un livre, avez-vous déjà eu le sentiment d’être dans votre bulle et déconnecté du monde extérieur, l’espace d’un court laps de temps ? Et bien cette sensation est ce que l’on appelle un état hypnotique. Cet état peut être induit par soi-même ou par un professionnel.

Comment est utilisée l’hypnose en thérapie ?

L’hypnose en thérapie va permettre de renforcer les ressources de l’inconscient d’une personne pour l’aider à changer sa réalité. Le sujet a ce qu’on appelle des croyances limitantes, qui restreignent ses habitudes et ses comportements au quotidien et l'empêchent d'agir comme il le souhaiterait. En se connectant à l’inconscient grâce à l’hypnose, la personne va pouvoir faire tomber ces croyances limitantes et accéder de manière totalement libre à ses idées et ressources.
C’est par ce biais que les thérapeutes utilisent l’hypnose pour accompagner les sujets dans le soin de dépressions, de traumatismes, de phobies et d’addictions.
Aujourd’hui, nombreux sont les témoignages de patients ayant arrêté de fumer, qui confirment l’efficacité de la méthode.

Comment se passe le fonctionnement d’une séance ?

Les études sur l’efficacité de la méthode, telles que l’étude américaine Performance by gender in a stop-smoking program combining hypnosis and aversion ont révélé des résultats très positifs : après 3 mois de suivi, 86% des hommes et 87% des femmes ont déclaré une abstinence continue de la consommation de tabac.
Même des stars comme Adele et Ewan McGregor ont fait appel à des hypnothérapeutes pour arrêter de fumer. Ils ont eu affaire à Max Kirsten.
Il y a plusieurs types d’hypnothérapeutes : certains avec un diplôme médical (infirmiers, médecins généralistes, psychiatres..) et d’autres venant d’un milieu souvent différent, en reconversion, ayant suivi une formation d’hypnothérapeute dans une école privée.

La séance commence généralement par une première prise de contact, soit par téléphone soit en présentiel, afin de déterminer le contexte de votre démarche et le niveau de votre motivation.
Votre thérapeute commencera par vous faire réaliser des exercices de visualisation et de respiration grâce au processus d’induction, qui vous fera balancer doucement dans un état modifié de conscience, aussi appelé transe hypnotique. Cette état hypnotique peut être comparé à un état de relaxation extrême.

Vous serez à ce moment là parfaitement détendu et votre esprit ouvert à recevoir des suggestions qui iront modifier en douceur et en profondeur votre comportement et votre perception vis-à-vis de la cigarette.
Le thérapeute va alors reprogrammer le comportement que votre inconscient a automatisé et vous libérer de toutes les associations que vous avez créées : café/cigarette, verre/cigarette, cigarette du matin...
Vous apprendrez donc grâce à l‘hypnose à vivre sans tabac en douceur et à gérer vos émotions différemment.
 
Une seule séance peut suffire, mais l’hypnothérapeute suggère parfois de réaliser quelques séances supplémentaires selon votre état d’avancement et de succès.

Comment savoir si cela va fonctionner chez moi ?

L’hypnothérapeute Dr. Ken Grossman, diplômé de la Harvard University medical school, explique que la seule qualité qui fait de quelqu’un un bon sujet pour l’hypnose est la volonté d’arrêter".


En effet, différentes raisons souvent exogènes à votre propre volonté, telles que la pression sociale ou la venue d’un enfant pour de futures mamans, peuvent vous pousser à arrêter de fumer. Mais si cette démarche n’est pas suscitée par une réelle conviction et une profonde motivation venant de vous-même, alors les chances de succès seront faibles.

Est-ce que tout le monde est hypnotisable ?

Vous avez été également nombreux à nous demander si tout le monde est hypnotisable.
La réponse est oui. Cela prendra plus ou moins de temps selon le patient, mais vous finirez nécessairement par entrer en état hypnotique.
Vous avez un doute à ce sujet ? Pensez aux moments où il vous est arrivé de louper une sortie sur l’autoroute parce que vous étiez plongé dans vos pensées ou lorsque vous regardiez un film et que vous n’entendiez pas quelqu’un vous parler : ces phénomènes sont typiquement des formes légères d’hypnose.
Le temps qui sera nécessaire à rentrer en hypnose dépendra donc de votre capacité à vous détendre et à ouvrir la barrière du conscient pour laisser place aux ressources du subconscient.

Nous avons reçu le témoignage de Marie-Amélie, cadre dans le conseil aux entreprises en province, qui vaut le coup d’être partagé :
Marie-Amélie a réalisé une séance avec un hypnothérapeute pour arrêter de fumer au mois d’avril 2018.

“J’étais très sceptique quand une amie m’a parlé pour la première fois de l’hypnose pour le tabac. J’ai une personnalité qui fait que je veux tout le temps garder le contrôle de moi-même, donc forcément, l’hypnose était pour moi synonyme de manipulation.
Le premier contact avec l’hypnothérapeute a servi à parler des raisons pour lesquelles je voulais arrêter et il m’a expliqué en quoi allait consister la séance et comment ça allait se dérouler. [...] Il a su me mettre à l’aise et j’ai accepté de tenter. En fait, c’est beaucoup plus doux que ce que je pensais. Pour moi, l’hypnose, c’était comme les spectacles de Messmer, où l’on te fait plonger dans un sommeil profond en deux secondes. Finalement, pendant la séance, le thérapeute m’a parlé doucement et sans même m’en rendre compte, j’étais tombée dans cette phase d’hypnose.”

Comment trouver un bon hypnothérapeute ?

Ce qui rebute souvent les personnes intéressées par l'hypnothérapie, c’est la peur de tomber sur quelqu'un de peu recommandable et de se faire manipuler.
Nous sommes là pour ça. Tous nos hypnothérapeutes sont certifiés et validés par nos soins.
Alors, sautez le pas ! Bénéficiez de séances d'hypnose en toute confiance sur Hypnolib

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK